Interview de Jaâfar Heikal par Jamal Amiar